Florian Kiniques

pudcai

18-05 > 18-06-2016

Le Mimosa Pudica pourrait être considéré comme un double du travail de Florian Kiniques (1988). Cette plante à l’envergure modeste génère l’un des plus spectaculaires mouvements de thigmonastie. Ainsi, un simple frôlement recompose sa silhouette. Les dispositifs conçus par l’artiste invitent à la contemplation, mais très vite surgit le désir de les toucher. Les uns scruteront, d’autres manipuleront certains de ces objets à la dimension souvent modeste et à l’apparence muette. Subrepticement des liaisons s’établissent, un discours secret s’articule d’une grâce infinie. Ses oeuvres se jouent de notre capacité à les déchiffrer, à voir au travers elles (songeons simplement à l’importance de la diapositive dans sa production), à décrypter leur goût pour une sorte d’expression de l’informulable, du crypté (les mots y sont nombreux, le plus souvent éparpillés, rassemblés sous forme de tas ou simplement évoqués métaphoriquement). En somme ces oeuvres sont autant de pièges à micro-bouleversements. Nos yeux, nos mains, notre esprit sont happés par les pistes qu’elles ouvrent avec délicatesse…

Christophe Veys

Florian Kiniques Images II

Florian Kiniques Image III invit

Avenue Jean Materne 166
5100 Namur (Jambes) - Belgique
Tél +32 (0)81 246 443
info@galeriedetour.be
Logo Wallonie Bruxelles logo namur confluent culture Ouvert du mardi au vendredi
de 12h30 à 17h30
et le samedi
de 14h00 à 18h00