La Galerie Détour est ouverte

Vous pouvez également suivre l’actualité de la Galerie sur votre boîte mail

en vous inscrivant à notre Newsletter

ACTUALITÉS

Anne JONES

Souffles d’Ardoises

Du 5 janvier au 5 février 2022

L’artiste sera présente ce samedi 22 janvier de 14h00 à 18h00

L’exposition est accessible du mardi au vendredi de 12h30 à 17h30 et le samedi de 14h00 à 18h00.
Attention : nouvelles règles pour visiter l’exposition

Anne Jones – Capsule #2

Anne Jones – Capsule #1

« Souffle d’ardoise 1» – détail
16 x 37 cm – 2008 – Papier, schiste ardoisier

« Souffles d’Ardoises »

Ces sculptures ont pris corps lors d’un travail de découpage de blocs de schiste ardoisier : l’eau de sciage charriait la matière retirée par la scie, donnant à voir une eau grise parcourue de traces noires ondulantes. De cette observation me vint l’envie d’y plonger des papiers aquarelle. Ce que je fis. Et ces papiers se chargèrent des résidus de la matière ardoise. Une fois suffisamment couverts et gris, je les retirais de l’eau pour les mettre à sécher. Et c’est alors que la découverte eut lieu, car, en séchant, la poussière d’ardoise, le sédiment constitutif de l’ardoise, véhiculé par l’eau et déposé sur les papiers, avait migré ne donnant plus à voir une surface uniformément grise, mais des paysages de brume, de montagnes, de mers agitées rappelant les grisailles des peintures chinoises… Mon émerveillement devant cette transfiguration ne s’arrêta pas là, car mon regard se posa alors sur les surfaces d’ardoises qui présentaient elles aussi ces « images ». Ma réaction fut immédiate : l’ardoise aurait-elle de la mémoire ? Et cette interrogation m’apparut incontournable car se retrouvait sur les papiers le constituant de sa matière. Pour concrétiser cela il ne me restait donc plus qu’à faire correspondre, les «images» apparues sur les papiers et celles présentes sur les surfaces des ardoises…
C’est alors toute l’intériorité de la matière ardoise qui se donne à voir…

Anne Jones

Vernissage de l’exposition le 4 janvier